Idée visite à 20 minutes de Montbrun: Le Colorado Provençal

Idée visite à 20 minutes de Montbrun: Le Colorado Provençal

De Montbrun les Bains rien de plus facile que de rejoindre le village de Rustrel qui se situe dans le parc Naturel Régional du Luberon pour visiter le site exceptionnel du Colorado Provençal.

Un colorado « provençal » mais qu'es acò ?

Le Colorado Provencal est en fait un site d’anciennes carrières d’ocres exploitées au XIXeme siècle à Rustrel. Les Ocriers en creusant ces carrières, ont mis à jour les nombreuses terres pigmentées (nuances de rouge, nuances de jaune, plus de 25 teintes d'ocre.. ) qui donnent aux paysages des allures de désert du colorado à la fois par ses couleurs et son relief particulier qui a donné outre le nom de colorado , les noms d’autre parties du site comme : le Sahara, les Cheminée des Fées…Le nom de Colorado Provençal a été donné dans les années cinquante par l’abbé Martel, un ecclésiastique passionné par le Luberon, il s’étend sur une une superficie de plus de 30 hectares.

Visiter le Colorado Provençal

Le site du Colorado est un site privé, pour y accéder vous devrez vous acquitter du tarif de stationnement (moto 2€ - voiture 4€ - camping-car 10€)

Plusieurs options s’offrent à vous pour la découverte du site qui se pratique exclusivement à pied. Plusieurs sentiers ont été aménagés ( d’une longueur de 1 à 5,5 km, dénivelé de 10 à 150 m) au cœur du site ces petits parcours vous permettrons de découvrir les différentes teintes du paysage et leurs reliefs spécifiques .

  • Le parcours : les cheminées des fées vous emmène légèrement en hauteur par de petits sentiers sablonneux, pour découvrir le site vu de haut mais aussi les cheminées des Fées sortes de grandes colonnes naturelles, surmontées de « chapeaux pointus » .
  • La Parcours : la cascade

    Ce parcours ombragé de chènes et châtaigniers, vous emmène en bordure de la Doa, très petit cours d’eau au fond garni de sable oranger. Ce court d’eau était important et permettait l’exploitation des ocres (l’eau servait à séparer le sable de l’ocre).

  • La Parcours du Sahara

    En prenant le sentier du Sahara, vous découvrirez différents canyons et hautes collines de sables jaune, rouille…Par jour de grand beau temps , les jaunes, rouges, et le ciel bleu contraste avec la foret verte touffue qui entoure le site, on en prend plein les yeux. Un plan des sentiers vous sera remis sur le parking.

Histoire de l’Ocre à Rustrel

Les ensembles géologiques rencontrés la commune de Rustrel appartiennent tous à l’ère secondaire (Crétacé inférieur et supérieur) C’est au départ pour la production de charbon de bois et le traitement de minerai de fer que 2 usines se sont implantées vers 1840 . Quarante ans plus tard l’exploitation intensive du massif ocrier prend le relais et devient prépondérante pour l’économie du village. En 1920, on comptait jusqu’à 25 chantiers à Rustrel qui exportaient plus de 3 millions de tonnes d’ocre dans le monde.

Plusieurs facteurs ont mis fin à cette embelli : la crise des années 30, puis la seconde Guerre Mondiale et enfin le coup de grâce est venu du développement des colorants chimiques. La dernière usine a fermé en 1990.

Mais ces carrières d’ocres de Rustrel ont donné vie à une autre activité importante le tourisme , en effet le Colorado provençal est devenu un des sites majeur du Lubéron et de la Provence entière.

Formation de l’Ocre

Il y a plus de 230 millions d’années, la Provence est immergée, les sédiments s’accumulent dans le fond et forment les calcaires blancs du pays : Mont Ventoux, Luberon, Monts de Vaucluse, Verdon…puis vers - 110 millions d’années, la mer s’approfondit, et les argiles grises commence à recouvrir entièrement ces calcaires : c’est ce que l’on appelle les "terrains aptiens".Ce bassin marin étant quasiment comblé, des sables de couleur verte se déposent au-dessus des argiles. Dix années après, suite à un grand changement climatique la Provence se retrouve hors d’eau avec un climat tropical et des fortes pluies qui altèrent les sables verts émergés, et les transforment en sables ocreux.

Exploitation des ocres

L’exploitation de l’ocre se faisait en plusieurs étapes :

A Rustrel, l’extraction de l’ocre se faisait à ciel ouvert. Après avoir déboisé on retirait la couche stérile et on faisait sauter la couverture ferrugineuse à l'explosif ou à la main avec des pioches et enfin le minerai était attaqué au pic et parfois même à l'explosif.

…Le minerai était laver par l’action de l’eau . L’eau chargée de minerai se dirigeait dans des valats(ruisseaux) ou fossé vers des bassins de décantations. La séparation s’opérait pendant le trajet par gravité, le sable , plus lourd, se déposait tout au long du parcours sur lequel était positionné des batardeaux . Le soir on enlevait les batardeaux et on vidait le sable des valats.

Dans le bassin de décantation l’ocre se déposait en fine couches et chaque matin l’eau décantée était vidée et remplacée par celle chargé d’ocre pour obtenir une couche d’environ 40 cm d’ocre qui était ensuite abandonnée à l’action du vent et du soleil jusqu’à la fin mai. L’ocre suite à l’évaporation avait la même consistance que le beurre. A ce stade on griffait encore sa surface pour faciliter l’évaporation .Les mottes d’ocre ainsi obtenues étaient sorties et empilées sous forme de murs, une fois vraiment sèche elle était transporter à l’usine pour les opérations de cuisson, broyage et de blutage.

- L’utilisation des Ocres

Les ocres possèdent de nombreuses qualité dont celle d’avoir un fort pouvoir couvrant et colorant tout en ayant la faculté de se mélanger avec n’importe quelle base liquide. Ce composant non toxique, peut être utilisé de différentes façons :

L’utilisation la plus connue est celle utilisée dans le bâtiment pour colorer peintures, ciments, enduits et autres matériaux mais l’ocre est également utilisée en tant que colorant alimentaire (peau de saucisse de Strasbourg, croutes de fromages..).

On peut également s’en servir pour nettoyer l’argenterie, polir les métaux, protéger le bois de l’eau (coque de bateau) et même dans les cosmétiques (ombres à paupières, rouge à lèvres…).

Idée visite à 20 minutes de Montbrun: Le Colorado Provençal Idée visite à 20 minutes de Montbrun: Le Colorado Provençal

Publié le: 12 juillet 2012

Dernière modification le: 12 juillet 2012

Auteur: OT Montbrun

Photos:

Partager sur Facebooktweeter cette page