Le Porc du Ventoux

Le Porc du Ventoux

Poursuivons notre découverte des produits locaux à l'occasion du Festival Ventoux Saveur: le Porc du Ventoux

A l'occasion du Festival Ventoux Saveur, Dimanche à la 6ème fête des Saveurs d'Automne à Sault, le syndicat de Défense et de Promotion du Porc du Mont Ventoux offre à 11h30, un apéritif et dégustation une dégustation de charcuterie, caillettes...

Présentation du syndicat

Le syndicat de défense et de promotion de la Viande de Porc du Mont Ventoux a été créé en 1998, dans le but de développer la filière porc de plein air, de promouvoir cette filière sur tous les plans afin d’en assurer sa croissance tant en terme de volume de production que de commercialisation.

Il garantit également le suivi des élevages surtout au niveau de l’alimentation et du bien-être des animaux. Il est aussi le lien entre les éleveurs et les entreprises de commercialisation.

Ce syndicat a pour objet :

[menu]

  • Représenter, Défendre et Promouvoir le Porc du Ventoux.
  • Définir les caractéristiques, respectant la charte Porc Ventoux.
  • Assurer la représentation des intérêts des adhérents.
  • Obtenir la protection juridique, notamment par la demande de reconnaissance d’un Signe Officiel de Qualité (S.O.Q).
  • Prendre toute mesure permettant de développer la filière.
  • Améliorer la mise en marché et/ou la valorisation commerciale.
  • Percevoir les cotisations inter professionnelles et solliciter les aides publiques. permettant de mettre en œuvre les actions ci-dessus.
  • [/menu]

    L’Historique

    A partir de la fin des années 80, la création des labels en production porcine s’accentue.

    En 1992/1993, la notice technique a été revue afin de mieux intégrer la qualité technologique des viandes et la préparation des animaux. Parallèlement aux labels, d’autres démarches se mettent en place : marques collectives ou individuelles de porcs fermiers, porcs biologiques…

    En 1992, une aide à la qualité (OFIVAL) est octroyée aux éleveurs de porcs situés en zones de montagne et Piémont qui produisent des porcs charcutiers.

    En 1994, la grande distribution recherche un produit pouvant apporter des garanties au consommateur, surtout en terme d’alimentation et de traçabilité.

    Cette demande se traduit par une norme NF V46-004 « Valorisation des viandes de porcs vendues ou utilisées à l’état frais », socle minimum de la Certification de Conformité du Produit.

    En 1998, une démarche régionale impliquant les éleveurs, les transporteurs, les fabricants d’aliment, les abatteurs s’est mise en place avec pour objectif de maîtriser les bonnes pratiques relatives aux conditions un niveau de qualité et dé sécurité optimal de ce porc charcutier. Grâce à cette union, le syndicat de Défense et de Promotion du Porc du mont Ventoux est né.

    Il a pour mission de faire connaître et développer la production porcine en plein air, ainsi que le suivi des élevages, tant au niveau du bien-être des animaux que de leurs conditions d’élevage ou de leur alimentation.La filière française produit une viande de qualité, garantissant aux consommateurs le niveau d’hygiène et de sécurité parmi les plus élevés d’Europe. Cette garantie est contrôlée et attestée aujourd’hui grâce aux éleveurs et abattoirs.

    Le porc du Mont Ventoux

    Le porc du mont Ventoux est élevé en plein air à 800 m d’altitude sur les monts du Vaucluse. Ils sont engraissés en plein air, ce qui en fait des animaux possédant une qualité de viande remarquable.

    Le porc procure de la viande, jambon, saucisson, lard et couenne. Son sang sert à faire le boudin et le saindoux (sa graisse fondue) tient lieu de beurre dans la cuisine.

    On distingue deux types de produits pour le porc :La viande fraîche,Les produits en charcuterie.

    Le territoire

    Les animaux doivent être nés, élevés et abattus en France.

    La zone géographique est délimitée dans un rayon de 50 km autour de la commune de Sault.

    L’alimentation doit se composer au moins 70 % de céréales diverses, d’aliments complets ou complémentaires. Elle est exempte de facteurs de croissance, de produits d’origine animale, de sous-produits comme le manioc ou la patate douce.

    Les exigences en matière de traçabilité et de qualité garantissent une viande sûre issues d’animaux nourris exclusivement à partir de matières premières.

    Le parcours des animaux

    Les porcelets et porcs sont identifiés selon la réglementation en vigueur afin de garantir la bonne traçabilité des produits, avec :

    Pour le porcelet : les numéros d’élevage, de semaine de naissance, d’ordre.

    Pour le porc charcutier : les numéros d’identifications de l’élevage obligatoire avant le chargement.

    Chaque livraison est accompagnée d’un bon de livraison, le transport ne doit pas dépasser 200 km pour éviter le stress des animaux. L’abattage est réalisé à 180 jours d’âge minimum pour un poids de 105 à 110 kg.L’identification des carcasses est établie en continuité avec l’identification des animaux vivants. Les porcs sont agréés « Porcs du Mont Ventoux » à l’abattage par l’éleveur et l’abatteur. Les porcs agréés sont identifiés par l’abatteur lors de la commercialisation.

    Après la pesée des carcasses, ces dernières sont tamponnées ou étiquetées « V.P.F. » (Viande de Porc Française).

    Les carcasses sont identifiées V.P.F. lorsque :

    [menu]

  • Le (ou les) numéro(s) de cheptel a été lu et enregistré,
  • L’éleveur engraisseur d’origine (naisseur engraisseur ou engraisseur spécialisé) est référencé V.P.F.,
  • La carcasse provient d’un porc né et élevé en France et d’une catégorie d’animaux éligibles à V.P.F.
  • Les carcasses et les pièces de découpe qui en résulteront sont accompagnées, jusqu’au distributeur final, d’une étiquette d’identification qui précise au minimum :Le nom d’appellation, Le numéro d’abattage ou numéro de tuerie ou d’identification de l’animal, Le nom de l’élevage d’origine, Le nom, l’adresse de l’atelier de découpe ou de l’abattoir.
  • [/menu]

    Les éleveurs partenaires mêlent leur savoir-faire traditionnel et professionnel et maîtrisent les conditions d’élevages avec brio. Ils assurent une qualité de viande optimale, et ils apportent un soin tout particulier dans le choix de leurs animaux afin de garantir aux consommateurs un niveau de qualité et de sécurité optimale des viandes de porcs.

    Ces bonnes conditions d’élevage, ainsi que le soin apportés par Alazard et Roux dans le choix et la préparation de ses produits, font du porc du mont Ventoux une viande savoureuse, reflet de la tradition gastronomique méridionale.

    Le Porc du Ventoux Le Porc du Ventoux

    Publié le: 02 octobre 2012

    Dernière modification le: 02 octobre 2012

    Auteur: OT Montbrun

    Photos:

    Idées découvertes

    • Albion Cycles à SAULT: Espace de plus de 250 m² sur le versant Est du Mont Ventoux. Location de vélos route carbone ou aluminium, VTC, VTT et vélo à assistance électrique. Réparation rapide. Vente de vélos neufs ou d’occasions, pièces et accessoires, textiles, diététique. Aire de service eau, air, parking. Ouvert d’Avril à Novembre et 7j/7 Juin, Juillet, Août et Septembre

    Partager sur Facebooktweeter cette page