Le jardin de l'abbaye de Valsaintes

Le jardin de l'abbaye de Valsaintes

A coté du village médiéval de Simiane la Rotonde classé Cité de caractère, et en plein cœur du Pays de Giono ce trouve un lieu extraordinaire, l'Abbaye de Valsaintes. Jean Yves Meignen y a créé une roseraie, puis un jardin, ou se révèle de mi-mai à mi-juin une féerie de milliers de roses provenant de 500 variétés différentes.

Au début du XIIe siècle des moines construirent une abbaye cistercienne sur un promontoire rocheux doté de curiosités géologiques, de belles pierres bien rondes ayant certainement contribué à donner le nom à ce lieu de Boulinnette.

Ce site exceptionnel abrite de nos jours un « jardin remarquable » (classé en 2011) ou sont exposées pas moins de 500 variétés de roses.

Situé à 600 mètres d'altitude avec une vue sur les collines de haute Provence, cet espace dédié aux couleurs et senteurs permet de découvrir toutes sortes de rosiers :

Des rosiers grimpants sur les murets de pierres sèches, aux rosiers buissonnants égaillant les allées, en passant par les rosiers couvre-sols pavant les anciennes restanques, ou encore les rosiers lianes ou pleureurs ; tout un monde végetal qui se laisse admirer au printemps quand la floraison est à son apogée. La « voie des roses » inaugurée en cette année 2014, est une petite balade racontant l'histoire chronologique de la création et de la production de roses des temps anciens à nos jours. Un petit magasin rempli de senteurs vous en fera découvrir les parfums.

Du jardin, l'on peut également descendre dans les serres horticoles pour en découvrir le secret de la production, où bouturages et greffages rythment les activités hivernales.

Jean-Yves Meignen horticulteur de renom, chroniqueur sur France Bleu Vaucluse, procède en ces lieux, à une sélection rigoureuses de ses rosiers, préservant d'anciennes variétés et en créant de nouvelles tout en veillant à l'entretien de ce jardin de 8000 m2.

Les techniques de production dans cette pépinière ont la particularité de respecter l'environnement avec des pratiques de jardinages très naturelles sans aucun produit biocide : Homéopathie, aromathérapie, eau dynamisée, paillage en paille de lavandes locales, insectes auxiliaires du jardin...sont sans cesse à l'étude dans ce jardin.

Jean-Yves Meignen transmet volontiers son expérience basée sur ses pratiques culturales atypiques, lors de conférences ainsi que dans un cahier intitulé "Mémoire de mon jardin" qu'il a co-écrit avec Daniel Morin - journaliste de France bleu Vaucluse.

Adossé à ce jardin, l'ancienne église abbatiale restaurée depuis 1996 par l'association ATHRE, vous invite à sa quiétude dans la fraicheur de ses murs anciens.

Situé sur le site d'un castrum médiéval et d’un ancien sanctuaire celtique ce lieu aspire au calme.

Une zone sous le rocher dominant le site fit découvrir à Jean Yves Meignen, une flore adaptée aux situations extrêmes avec la Lavande aspic, la Sarriette, les Thyms, l'Immortelle, les Teucriums, les Cistes, les Dorycniums et autres plantes endémiques..... Afin que cet espace sauvage de jardin soit accessible au public un cheminement avec des sentiers et escaliers en bois fut créé. Puis en 2012, des aménagement importants furent opérés pour la création d'un « jardin sec » qui vous permet de découvrir aujourd'hui quelques 300 espèces de plantes typiquement méditerranéennes présentes spontanément sur le site ou introduites, et dont l'observation et la recherche permettra de mieux connaître et adapter les plantes résistantes aux variations climatiques actuelles et à la sècheresse.

Une collection de lavandes ainsi qu'un verger d'arbres fruitiers et une oliveraie sont également ouverts à la visite, sans oublier le jardin de curé, un spectaculaire chêne blanc accroché à la roche classé « arbre remarquable » et tout au long de votre visite, la maison des coccinelles ; celle des chrysopes et des papillons ; les nichoirs des oiseaux ; l'abri du hérisson ; le passage du blaireau...Tout un monde de découvertes végétales, historiques et naturelles.

A deux pas de ce site d'exception une petite promenade champêtre vous conduira au « Saut du Moine », une source rafraichissante au pied d'une cascade située dans un cirque minéral prémisse du canyon d'Oppedette, l'un des plus beau site naturel du Luberon.

Infos Pratiques

Ouverture : avril et octobre : tous les jours de 14 h à 18 h.  Mai à septembre : tous les jours de 10 h 30 à 19 h

Tarifs 2014:

  • Adultes : 6,5 €
  • Jeunes 12-18 ans et étudiants : 3,5 €
  • Enfants de moins de 12 ans : gratuit
  • Tarifs groupe : 10 à 29 personnes : 5,5 €.  A partir de 30 personnes : 4,5 €.

  • Accueil de scolaires, conférences, concerts "Les 4 Saisons de Valsaintes", stages de jardinage...
  • Animations diverses pendant la "Semaine des Bulbes" du 14 au 21 avril et "L'Abbaye en Roses" du 31 mai au 15 juin.
  • Journées porte ouverte les 30 mars et 1er novembre.
  • Visites guidées toute l'année sur rendez-vous au 04.92.75.94.19
  • Visites guidées comprises dans le prix d'entrée du jardin tous les mardis, mercredis et jeudis du 15 juillet au 21 août de 16 h 30 à 17 h 30.
  • Animaux tenus en laisse bienvenus dans le jardin!

Le jardin de l'abbaye de Valsaintes Le jardin de l'abbaye de Valsaintes Le jardin de l'abbaye de Valsaintes Le jardin de l'abbaye de Valsaintes Le jardin de l'abbaye de Valsaintes

Publié le: 22 mai 2014

Dernière modification le: 23 mai 2014

Auteur: OT Montbrun

Photos: JY Meignen/abbaye de valsaintes/athre

Partager sur Facebooktweeter cette page