Les Gorges de la Nesque

Les Gorges de la Nesque

Situées à 15 km de Montbrun les Bains les Gorges de la Nesque sont incontournables dans la découverte de la région. Ce sont les gorges les plus spectaculaires après celles du Verdon . Elles se situent à Monieux. La route touristique vous permet d'admirer les différents points de vue et pour les amateurs de randonnée plusieurs randonnées sont possibles.

Enfoncée de plusieurs centaines de mètres dans le plateau calcaire de Vaucluse, les gorges de la Nesque forment donc un relief en creux où s'est développé une végétation assez dense. La section la plus grande se trouve au niveau du belvédère du Castelleras où le relief formé mesure 300 m de profondeur.

La Nesque

La Nesque prend sa source principale sur la commune d'Aurel au lieu dit "les Fontaines". Elle s'écoule ensuite entre le Mont Ventoux et les Mont de Vaucluse. Le réseau hydrologique de la Nesque occupe cependant une surface considérable, s'étendant en amont au delà du Revest du Bion mais ce n'est que dans le fossé de Sault que l'on peut trouver de l'eau s'écoulant. L'été même les gorges ont rapidement à sec, la Nesque s'écoulent par la suite en majeure partie en souterrain s'infiltrant dans le sol calcaire, le cours d'eau redevient pérenne dans sa partie comtadine grâce aux apports des surverses du Canal de Carpentras et des retours d’eaux agricoles.De nombreux avens ponctuent son cours et peu ont été explorés.

La Nesque fini sa course dans la Sorgue à Althen les Palud où elle se jette dans la Sorgue. Les pertes de la Nesque dans tout le secteur des gorges contribuent à l’alimentation du système karstique de la Fontaine de Vaucluse.

L'occupation humaine dans les gorges

L'occupation humaine dans les Gorges de la Nesque remonte à la nuit des temps. Dès les temps glacières l'homme occupe les gorges, de nombreux vestiges ont été retrouvés datant du paléolithique moyen dont le Bau de l'Aubesier à Monieux constitue le gisement majeur.De nombreux objets datant de la préhistoire ont été retrouvé : haches, armatures de flèches, ainsi que les traces d'habitats en grotte comme ceux du Castelleras où ont été découvert des vestiges céramiques et métalliques.Au moyen âge on retrouve un oppidum au Castelleras.

Aujourd'hui les gorges de la Nesque ne comportent que peu de hameaux ou fermes habitées, qui se situent plus sur le plateau.

Les Gorges de la Nesque un site touristique majeur

En 1844, Sault est relié à Carpentras par la D1, nouvelle route de la Gabelle , les hautes gorges de la Nesque sont très peu desservies. Dès 1902 commencèrent les travaux pour l'ouverture de la route des Gorges de la Nesque reliant ainsi Monieux à Villes sur Auzon, les travaux se terminèrent en 1911. Les travaux entreprit demandèrent une main d'œuvre nombreuse. Aujourd'hui cette route est essentiellement à vocation touristique et permet d'admirer en plusieurs points les gorges, à l'époque le but était d'éviter la dure montée de la Gabelle aux attelages. A cette époque la diligence quittait Sault à Minuit et à une moyenne horaire de 7 km par heure arrivait au petit matin à Carpentras.

Ces gorges majestueuses peuvent ainsi être accessibles en voiture, mais également à pied.

En effet ce n'est qu'à pied que l'on peut découvrir le fond des gorges et ses trésors où la Nesque prend des allure de torrent au fond de ce canyon majestueux..Au fond des gorges au bord du cours d'eau , sous un abri sous roche se trouve la Chapelle de St Michel de annesca , chapelle troglodyte qui ravie par sa beauté simple. Une nef rectangulaire se prolonge d'une abside en cul de four.Au 18 et 19 ème siècle le pèlerinage à Saint Michel est très suivi.Plusieurs itinéraires vous permettront d'y accéder à pied

Le premier débute à partir du plan d'eau de Malaval à Monieux, ; le second, le plus direct, prend accès sur la R.D 942 à gauche en venant de Monieux, à 700 m avant d'arriver au belvédère du Castelleras ; le troisième part du belvédère du Castelleras qui surplombe la grotte qui porte son nom ; le point de départ (ou d'arrivée) du quatrième se trouve à proximité du deuxième tunnel.

Les Gorges de la Nesque font évidement partie de la Réserve de Biosphère du Massif du Mont Ventoux, un espace qui regroupe une diversité faunistique et floristique protégés.

Les gorges de la Nesque de Mistral

Au cours d'une de ces excursion Frédéric Mistral découvre l'espace sauvage des gorges de la Nesque, il est marqué par les ruchers sauvages du Rocher du Cire.Il retranscrit ainsi dans son œuvre Calendal, ce grand poème à la gloire de la Provence, sa découverte à travers les péripéties de son jeune héros Calendal qui parmi ses hauts faits, escalade(au chant VII) le flanc nord du Mont Ventoux et pour faire montre de sa bravoure et de sa force abat les hauts mélèzes que nul bucheron n'osait attaquer. Passant d'un haut lieu à un autre il arrive aux gorges de la Nesque où il décide de dénicher les abeilles installées au Rocher du Cire et y dérober à ses risques et périls : le miel et la cire.Voici un extrait du texte :

"Aquelo Nesco s'encafourno " (Cette Nesque s'engouffre dans une gorge)

Dins uno coumbo arèbro e sourno ; ( anfractueuse et sombre ;)

E vèn piéi un moumen que la roco subran (et vient ensuite un point où le roc brusquement)

S'enarco amount qu'es pas de dire ... (et incroyablement se cabre ...)

Vous parle dou Roucas dou Cire : (C'est du Rocher du Cire qu'il s'agit :)

Ni cat, ni cabro, ni satire, (Ni chat ni chèvre, ni satyre,)

N'en responde segur, jamai l'escalaran !" (Je vous en réponds bien, jamais n'y grimperont !")

Une stèle est dédié à Frédéric Mistral en 1966, elle se trouve au belvédère du Castelleras face au Rocher du Cire. En voiture, à vélo, ou à pied n'hésitez pas à découvrir ce site magnifique et unique !

Pour en savoir plus: "Les Gorges de la Nesque dans les Mont de Vaucluse", édité par Les Alpes de Lumière,1998

Office de Tourisme de Monieux et des Gorges de la Nesque

Tel : 04.90.64.14.14 - Site internet: www.ot-monieux.com - @mail : ot.monieux@wanadoo.fr

Les Gorges de la Nesque Les Gorges de la Nesque Les Gorges de la Nesque

Publié le: 16 mai 2008

Dernière modification le: 27 mai 2013

Auteur: OT Montbrun

Photos:

Partager sur Facebooktweeter cette page